Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

Imprimer E-mail

Un bassin en grande partie dans les Côtes-d’Armor


B3-21 bassin versant v2La principale ressource en eau du Bassin Rennais provient du bassin versant de la Haute-Rance, de grande superficie (370 km²), et dont les deux tiers sont situés dans les Côtes-d'Armor.

 

 Le bassin versant est traversé par la RN12 Rennes-Saint-Brieuc, à la hauteur de Caulnes, à mi-chemin entre les deux villes. Il est parcouru par 3 cours d'eau principaux :

  • La Rance, qui prend sa source sur les hauteurs du Mené à Collinée,
  • Le Frémeur, qui prend sa source à Broöns,
  • Le Néal, qui prend sa source à Miniac-sous-Bécherel et traverse la partie du bassin située en Ille-et-Vilaine.

L'activité agricole est forte avec 500 élevages de porcs, lait ou volailles, qui exploitent une surface agricole représentant 75% de la surface totale du bassin versant.

En complément, 4 entreprises agroalimentaires sont présentes, dont l'abattoir Kermené des Etablissements Leclerc, localisé à la source de la Rance.

16 000 habitants sont répartis sur les 34 communes, dont 23 ont leur centre-bourg sur le bassin versant.

L'enjeu principal pour l'atteinte des objectifs de bon état des milieux aquatiques est la lutte contre l'eutrophisation (accumulation des nutriments dans un milieu) de la retenue de Rophémel. Certaines années, la retenue se couvre en effet d'une épaisse couche d'algues, parmi lesquelles des cyanobactéries susceptibles de produire des toxines.

La production d'eau potable est particulièrement concernée par ces pollutions, mais aussi la pêche et les activités de loisirs telles que le canoë. Bonne nouvelle : ces toxines sont éliminées par la filière de traitement.

Le développement algal provient des apports de phosphore arrivant de l'ensemble du bassin versant par les cours d'eau. Son origine est multiple : rejets des assainissements industriels, collectifs et individuels, ruissellement des déjections animales, et surtout érosion des sols. Le bassin versant de la Haute-Rance, par son contexte géologique et ses fortes pentes, est particulièrement sensible aux phénomènes érosifs.

Les autres enjeux sur le bassin versant sont la lutte contre la pollution par les produits phytosanitaires et les nitrates, la restauration de la qualité physique du lit mineur et des berges et le rétablissement de la continuité écologique.

 

Document à télécharger

Bilan de la qualité des eaux brutes 2013 du bassin versant de la Haute Rance

 

 

Eau du Bassin Rennais Collectivité
2, rue de la Mabilais - CS 94448 - 35044 Rennes Cedex
Tél. : 02 23 62 11 35     Fax : 02 23 62 11 39        cont@ct

Mentions légales-Crédits - Accès éditeur - Plan du site