Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

Imprimer E-mail

Après Cash Investigation, état des lieux pour Eau du Bassin Rennais


Cash Investigation enquête sur les pesticidesMardi 2 février, l'émission Cash Investigation de France 2 était consacrée au danger des Pesticides sur les enfants. Ces molécules, utilisées par les agriculteurs et les particuliers pour le désherbage ou le traitement des maladies des plantes, font l'objet d'une surveillance permanente par le service de l'eau potable :

  • À l'amont des ressources : suivi des molécules et des quantités utilisées, suivi de la qualité des eaux avant traitement et travail avec la profession agricole pour réduire les risques de transfert vers les eaux. Pour en savoir plus sur nos actions : Charte eau et bioPréservation des ressources, Qualité de l'eau
  • Dans les usines de potabilisation : étape de traitement au Charbon Actif dans toutes les usines afin de garantir l'absence de résidus de pesticide dans l'eau du robinet et analyse régulière de l'eau après traitement.

Trois molécules ont été mises en avant dans le reportage : le Chlorpyriphos, le Folpel et l'Atrazine.

Le Chlorpyriphos est un insecticide utilisé principalement en arboriculture. En Bretagne, il peut être utilisé sur le Colza. Le suivi mensuel de la qualité des eaux avant traitement mené par l'Agence Régionale de la Santé (ARS) sur nos principales ressources (Rophémel, Meu et Couesnon) ne révèle aucune détection de cette molécule en 2015. Le suivi des ventes de ce pesticide sur les bassins versants confirme une relativement faible utilisation :

-          Bassin Versant de la Haute Rance :

  • chlorpyriphos méthyl : 35,6 Kg par an soit la 76ème molécule la plus vendue
  • chlorpyriphos éthyl : 9,4 Kg par an soit la 120ème molécule la plus vendue

-          Bassin Versant du Haut Couesnon :

  • chlorpyriphos méthyl : 1,5 Kg par an soit la 138ème molécule la plus vendue
  • chlorpyriphos éthyl : 8.7 Kg par an soit la 92ème molécule la plus vendue.

Le Folpel est un fongicide utilisé sur les vignes et les céréales, le blé notamment. Au vu de sa très faible utilisation (aucune sur le Haut Couesnon et 2,4 kg / an pour la Haute Rance) et de sa faible probabilité de se retrouver dans l'eau, il ne fait pas pour le moment l'objet d'un suivi dans nos ressources par l'ARS. En revanche, il est recherché dans le cadre du suivi écophyto (CORPEP) sur la Rance et le Meu depuis 2014, il n’a jamais été quantifié (limite de quantification 0.01µg/l).

L'Atrazine est un pesticide interdit en France et dans l'Union Européenne depuis 2004. Très utilisé dans le passé pour le désherbage du maïs, des traces de cette molécule, ou de ses dérivés, sont encore retrouvées ponctuellement dans l'eau avant traitement à des doses très faibles. Il fait donc encore l'objet d'un suivi régulier dans nos ressources par l'ARS mais également dans l'eau traitée. Aucune trace de cette molécule n'est retrouvée dans l'eau du robinet sur le Bassin Rennais.

Chaque semaine, la Collectivité Eau du Bassin Rennais publie sur son site internet une fiche hebdomadaire de production et de qualité de l'eau dans laquelle vous pouvez retrouver la synthèse des analyses de qualité.

 

Eau du Bassin Rennais Collectivité
2, rue de la Mabilais - CS 94448 - 35044 Rennes Cedex
Tél. : 02 23 62 11 35     Fax : 02 23 62 11 39        cont@ct

Mentions légales-Crédits - Accès éditeur - Plan du site