Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

18e Carrefour des gestions locales de l'eau - 24 et 25 janvier 2018 à RennesLa Collectivité Eau du Bassin Rennais est partenaire de la 18ème édition du Carrefour des Gestions Locales de l'Eau. Retrouvez-nous dans le hall 5 sur le stand 164, dans l'espace Territoires Bretons.

Atelier - Agriculture et protection de l’eau : comment transformer les contraintes en atouts ?
Jeudi 25 - 11h30-13h - Salle Baltique

Programme du Carrefour des Gestions Locales de l'Eau 2018

Imprimer E-mail

Relations producteurs-distributeurs-consommateurs, une conférence au cœur de l'actualité !


20150702 Conf3 004 WEBC'est le soir même de la première mobilisation des agriculteurs, le 2 juillet, qu'ont organisé la Collectivité Eau du Bassin Rennais et ses partenaires du projet de territoire de la Haute Rance (*), la conférence d'Olivier MEVEL, maître de conférences à l'Université de Bretagne occidentale, sur les relations producteurs-distributeurs-consommateurs. L'intervenant a même été bloqué à deux reprises, à Guingamp puis à Lamballe, pour n'arriver qu'à 21H à Landujan (35), où l'attendait une soixantaine d'auditeurs, le verre à la main, le pot prévu en fin de séance ayant été servi pour patienter.

 

Un comble pour cette soirée précisément consacrée à la recherche de remèdes à la crise que vivent les producteurs !

Des solutions, Olivier MEVEL en propose un certain nombre pour pallier à une situation qu'il connaît parfaitement en tant qu'ex directeur adjoint de la SCARMOR, centrale d'achat des établissements Leclerc. Sans concession, il décrit un monde des acheteurs uniquement tourné vers le profit, n'hésitant pas à mettre en œuvre des pratiques de négociations humiliantes pour maximiser leur marge nette qu'ils font à plus de 75% sur les produits frais, le tout dans un cadre national qui les conforte (**).

Dans ce contexte, les axes de travail présentés et discutés, ont été les suivants :

  • cesser immédiatement le faux marché au cadran de Plérin (22) où seulement 17% des porcs font l'objet d'une cotation, pendant que le reste est négocié de gré à gré entre les quelques acheteurs et une profession désunie,
  • développer les marques collectives pour aller chercher les marges vers l'aval tout en rassurant le consommateur sur 3 axes : la durabilité de la production, l'équité dans les relations commerciales avec les producteurs, et le bien-être animal,
  • créer avec le concours des universitaires un observatoire des pratiques vertueuses des distributeurs de façon à les noter et informer le consommateur en particulier de leurs relations avec les producteurs,
  • enfin abroger la loi Raffarin de 1996 qui empêche l'arrivée de nouveaux concurrents et maintien l'oligopole des distributeurs.

(*) Les Communautés de communes du Pays de Caulnes et de St Méen Montauban, les deux Chambres d'agriculture des Côtes d'Armor et d'Ille et Vilaine, le Comité Professionnel Agricole et le Lycée agricole de Caulnes

(**) La loi Raffarin de 1996 limite la concurrence et l'arrivée de nouveaux venus

 

 

Compte-rendu de la conférence de Olivier MEVEL sur les relations producteurs-distributeurs-consommateurs

 

Eau du Bassin Rennais Collectivité
2, rue de la Mabilais - CS 94448 - 35044 Rennes Cedex
Tél. : 02 23 62 11 35     Fax : 02 23 62 11 39        cont@ct

Mentions légales-Crédits - Accès éditeur - Plan du site