Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

18e Carrefour des gestions locales de l'eau - 24 et 25 janvier 2018 à RennesLa Collectivité Eau du Bassin Rennais est partenaire de la 18ème édition du Carrefour des Gestions Locales de l'Eau. Retrouvez-nous dans le hall 5 sur le stand 164, dans l'espace Territoires Bretons.

Atelier - Agriculture et protection de l’eau : comment transformer les contraintes en atouts ?
Jeudi 25 - 11h30-13h - Salle Baltique

Programme du Carrefour des Gestions Locales de l'Eau 2018

Imprimer E-mail

Foire aux questions - qualité de l'eau


Sommaire

 

Foire aux questions

 

La mauvaise qualité bactériologique de l’eau était une cause fréquente d’apparition de maladies infectieuses et participait à la propagation d’épidémies (choléra, typhoïde,...). Désormais, en France, on maîtrise le risque lié aux bactéries et aux virus dans l'eau grâce à l’amélioration des techniques de traitement de l’eau potable. Le but est d'obtenir une eau désinfectée en sortie de filière. Ensuite, de faibles quantités de chlore sont injectées à différents endroits du réseau de distribution afin de conserver une eau sans aucune bactérie. L'amélioration des filières de traitement du Bassin Rennais entre 2011 et 2015 a permis de diviser par deux la quantité totale de chlore injectée.

 Pour éviter l'odeur et le goût de chlore dans l'eau du robinet, il suffit de laisser l'eau s'aérer dans une carafe une à deux heures, placée dans le bas du réfrigérateur. Il est préférable de mettre un film plastique alimentaire pour que l'eau ne prenne pas les odeurs des autres aliments.

A noter que dans de nombreux pays, la présence de bactéries dans l'eau consommée reste encore une des premières causes de mortalité.

Haut de page

 

Les pesticides désignent des substances ou produits, utilisés en agriculture et en jardinage, pour lutter contre les organismes jugés nuisibles aux cultures, également appelés produits phytosanitaires (herbicides, fongicides, insecticides...).

Les pollutions peuvent être ponctuelles, lors de la manipulation des produits, du remplissage ou du rinçage des pulvérisateurs, ou diffuses, après l'application des produits, par ruissellement vers les eaux de surface, ou par infiltration vers les eaux souterraines.

La Collectivité Eau du Bassin Rennais mène un important travail de sensibilisation sur les bassins versants dans le cadre des contrats de territoire. Auprès des agriculteurs, elle met en place des actions encourageant la profession à diminuer l'usage des pesticides (promotion du désherbage mécanique et des Mesures Agro-Environnementales). Elle porte également le programme "Jardiner au naturel, ça coule de source!"® à destination du grand public. Par ailleurs, l'accompagnement des communes a permis une réduction de leur utilisation des pesticides de plus de 80 % en 10 ans.

Toutes les usines de la Collectivité Eau du Bassin Rennais qui utilisent des eaux de surface éliminent les pesticides par fixation sur du charbon actif.

 Haut de page

 

Les nitrates qu'on retrouve dans l'eau proviennent principalement d'engrais naturels (fumier, lisier…) et chimiques employés en agriculture. Quand ces engrais sont utilisés en excédent, ils s'accumulent dans les sols et, par effet de lessivage, migrent dans l'eau.

Compte-tenu de la politique de protection des ressources engagée depuis de nombreuses années, les élus de la Collectivité Eau du Bassin Rennais ont pris la décision de ne pas investir dans des équipements coûteux pour traiter les nitrates dans les usines. Les services de la Collectivité agissent donc en amont pour diffuser les bonnes pratiques.

L'eau produite est constamment inférieure à la limite de qualité fixée à 50 mg/L pour les eaux destinées à la consommation humaine.

Haut de page

 

 

La présence de plomb dans l'eau provient de son contact avec les canalisations en plomb.

Le plomb a été largement utilisé pour la fabrication de canalisations d’eau potable de petit diamètre, utilisées jusque dans les années 1950 pour les réseaux intérieurs privés (dans les habitations). Le plomb a également été utilisé pour les réseaux publics jusque dans les années 1960. Depuis 1995, son usage pour la fabrication des canalisations est interdit. Sur le territoire de la Collectivité Eau du Bassin Rennais, toutes les canalisations publiques en plomb ont été remplacées par du poly-éthylène.

Les réseaux intérieurs privés datant d'avant les années 1960 sont susceptibles d'être en plomb.

La réglementation n'impose pas le remplacement systématique des canalisations en plomb des réseaux intérieurs. Néanmoins, ces travaux sont souhaitables car c'est la seule solution qui permette de garantir une totale absence de plomb dans l'eau du robinet. Pour connaître la situation dans votre logement, vous pouvez vous renseigner auprès de votre syndic de copropriété ou d'un professionnel réalisant des diagnostics immobiliers.

Lorsque l'eau a stagné, la propagation du plomb dans l'eau est plus importante. Il est donc conseillé de la laisser couler pendant 1 à 2 minutes avant de la consommer.

Plus largement, il est également préférable d'utiliser uniquement l'eau froide pour la consommation alimentaire.

Haut de page

 

 

La dureté de l'eau correspond à sa teneur en sels dissous de calcium et de magnésium. Elle varie en fonction des terrains traversés. On parle également d'eau calcaire ou non calcaire.

L’unité de mesure de la dureté est le « degré français » (°F).

Plage de valeurs du titre hydrotimétrique :
TH (°f) degré français 0 à 8 8 à 20 20 à 30 +30
Eau très douce eau douce moyenne dure

La dureté de l'eau n'a pas de conséquence sur la santé humaine même s'il vaut mieux éviter de boire une eau dure en continu. En revanche, une eau dure favorise l'accumulation de calcaire ce qui peut endommager les appareils électroménagers ou diminue l'efficacité des détergents.

Il n'existe aucune teneur limite réglementaire concernant ce paramètre.

L’eau produite par les usines de la Collectivité Eau du Bassin Rennais a globalement une dureté qualifiée de douce à moyenne. Cela ne demande pas l'utilisation d'adoucisseur.

Vous pouvez connaître la dureté de l'eau dans votre ville : [à venir]

Haut de page

 

En cas d'anomalie ponctuelle ou récurrente, n'hésitez pas à contactez le Distributeur d'eau sur votre commune. Ces remontées d'information nous permettent d'améliorer la qualité du service.

Saur  02 78 51 80 00 www.saurclient.fr
SPL Eau du Bassin Rennais 02 23 22 00 00 www.eaudubassinrennais.fr
Veolia Eau 09 69 32 35 29 www.service-client.veoliaeau.fr

 

Eau du Bassin Rennais Collectivité
2, rue de la Mabilais - CS 94448 - 35044 Rennes Cedex
Tél. : 02 23 62 11 35     Fax : 02 23 62 11 39        cont@ct

Mentions légales-Crédits - Accès éditeur - Plan du site