Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

Imprimer E-mail

La station de pompage du Meu


B1-8 Station-De Pompage-du-MeuSituée sur la commune de Mordelles, la station de pompage dans le Meu a été mise en service par la Ville de Rennes en 1975, en même temps que le barrage de la Chèze et l'usine de Villejean.

Localiser sur Google

 La prise d'eau du bassin versant du Meu est dotée d'un périmètre de protection de captage depuis 1998.

Afin de sécuriser les prélèvements, une station d'alerte mesurant en continu la qualité de l'eau de la rivière le Meu et celle en provenance de la Chèze est venue compléter le dispositif en 2009.

Trois fonctions au sein d'un seul équipement

La station de pompage permet :

  1. Le prélèvement d'eau dans le Meu et son refoulement vers l'usine de Villejean : la capacité est de 4 000 m3/h et l'autorisation de pompage est de 75 000 m3/j.
  2. La surpression de l'eau en provenance du barrage de la Chèze : celle-ci est mise en œuvre quand le niveau du barrage est bas et/ou que les besoins en eau à l'usine de Villejean sont supérieurs à 2 800 m3/h.
  3. Le prélèvement d'eau dans le Meu et son refoulement vers le barrage de la Chèze : la capacité est de 800 m3/h. Cette disposition est utilisée uniquement lors de fortes sécheresses hivernales ne permettant pas le remplissage naturel du barrage à partir de la Chèze et du Canut.

Les fonctions 1 et 2 peuvent être utilisées simultanément dans le respect de l'autorisation journalière de pompage de 75 000 m3/j.

Description de l'ouvrage

La station de pompage est constituée de 4 pompes identiques à vitesse variable d'un débit nominal de 1980 m3/h. Deux sont nécessaires pour assurer le refoulement vers Rennes, une troisième peut refouler vers la retenue de la Chèze et la quatrième permet un secours.
L'ouvrage comprend également des ballons antibéliers sécurisant la canalisation d'adduction, et un groupe électrogéne.

La station d'alerte dans le Meu permet de mesurer en continu la température, le pH, la conductivité électrique, l'oxygène dissous, et les nitrates. Elle comprend également un préleveur d'échantillons pour des analyses plus complètes (phosphore total et ortho-phosphates notamment) lors des transferts d'eau vers la Chèze. Par ailleurs, une membrane de détection de la présence d'hydrocarbures est installée au droit du prélèvement.

Un potentiel de prélèvement gage de sécurité pour l'avenir

Les études menées en 2006 ont montré que la Collectivité Eau du Bassin Rennais disposait avec le Meu d'une ressource sous utilisée. Le potentiel de prélèvement est compris entre 11 000 000 de m3 en année sèche et 22 000 000 de m3 en année normale pour un prélèvement maximal de 5 000 000 de m3.

La mise en place d'une station d'alerte en 2009 et la restructuration de l'usine de Villejean en 2012 permettent aujourd'hui à la Collectivité d'utiliser pleinement ce potentiel pour couvrir l'augmentation des besoins en eau des années à venir.

 

 

 

Eau du Bassin Rennais Collectivité
2, rue de la Mabilais - CS 94448 - 35044 Rennes Cedex
Tél. : 02 23 62 11 35     Fax : 02 23 62 11 39        cont@ct

Mentions légales-Crédits - Accès éditeur - Plan du site